Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité education

GRÈVE ILLIMITÉE À L’UGB : LE RECTEUR PROMET D’ASSURER LA SÉCURITÉ DES ENSEIGNEMENTS

Le recteur de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, Ousmane Thiaré, a déclaré mardi, que des dispositions seront prises pour assurer la sécurité des étudiants désirant suivre les cours.
Réagissant lors d’un point de presse à la suite de l’annonce d’un mot d’ordre de grève illimitée lancée par la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL), le professeur Thiaré, a dit que les étudiants avaient le droit d’aller en grève mais ne pouvaient pas empêcher leurs camarades de suivre les cours s’ils le désiraient.
Pr Thiaré intervenait lors d’un point de presse à la suite du mot d’ordre illimité lancé par la Commission des étudiants de Saint-Louis (CESL) pour exiger le règlement de certains points de revendications sociales et pédagogiques.
« Les étudiants ont le droit d’aller en grève mais pas celui d’empêcher ceux qui le désirent de venir suivre leurs cours’’, a martelé le recteur.
Il a ainsi promis que l’université allait prendre les dispositions afin d’assurer la sécurité des étudiants qui voudraient suivre leurs cours
L’Assemblée de l’université avait déclaré non statutaire la CESL depuis 2019. Cette structure n’a, depuis lors, plus de base légale, a-t-il fait remarquer, ajoutant ne pas comprendre le mot d’ordre lancé par cette structure.
« Tout auteur de troubles des cours sera poursuivi par l’Assemblée de l’Université », a averti M. Thiaré qui dit être préoccupé par l’urgence d’harmoniser le calendrier des examens au niveau de l’UGB.
Au sujet des points soulevés dans la plateforme revendicative, il signale que le gouverneur avait réuni les étudiants et les autorités universitaires autour de quatre points : assainissement, sécurité, points wifi, voirie interne, alimentation en eau.
Sur l’assainissement, il a indiqué que les travaux avaient démarré depuis le mois de février pour un échéancier fixé au mois de novembre.
Pour l’extension des points wifi, a-t-il dit, le marché a été lancé le 25 mars dernier et un comité de suivi a été mis en place au niveau du centre de calcul de l’UGB.
Concernant la voirie interne, les travaux ont démarré au mois de février avec l’AGEROUTE qui a partagé un chronogramme dont la fin est prévue en juin, a expliqué le recteur.
S’agissant de l’amélioration de la fourniture en eau, le problème est structurel dans le département de Saint-Louis et ne sera résolu qu’avec la fin des travaux de l’usine de production de Khor, a ajouté M. Thiaré.
Le recteur de l’UGB a souligné que les bourses sont payées à plus de 95% et ne voit pas de raison d’appeler à un arrêt des cours.
La disponibilité de l’eau est un fait mais il subsiste un problème de pression dans certains villages, a de son côté expliqué Pape Ibrahima Faye, le directeur du Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis (CROUS).
Concernant la sécurité, M. Faye a promis de fermer toutes les entrées sauvages du campus, invitant toutefois les étudiants à plus de responsabilité.
Selon lui, des efforts antérieurs dans ce sens ont été anéantis par des pensionnaires de l’UGB.
Il a regretté les pertes subies par le CROUS avec les journées sans tickets décrétées par les étudiants qui, a-t-il dit, plombent ses finances.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]