Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

APPEL À CANDIDATURES Emplois

Offre d’emploi : ONU Femmes recrute un E-Consultant

ONU Femmes recrute un E-Consultant pour la conception d’un plan de suivi et évaluation du programme.

Contexte 

ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes œuvre pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, leur l’autonomisation et la promotion des droits humains dans les actions de développement, dans l’humanitaire, la paix et la sécurité.

ONU Femmes dirige et coordonne les efforts du système des Nations Unies pour faire en sorte que les engagements en faveur de l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme se traduisent en actions dans le monde entier. ONU Femmes soutien les priorités et les efforts des États membres en établissant un partenariat efficace avec les gouvernements, la société civile, ainsi qu’avec d’autres acteurs concernés.

ONU Femmes met en œuvre depuis plus de 10 ans l’initiative phare « Villes Sûres et Espaces Publics Sûrs ». Cette initiative est un Programme Global dont l’objectif est de prévenir le harcèlement sexuel et les différents types de violence sexuelle dont les femmes et les filles sont victimes dans les espaces publics (rues, parcs, marchés, transports en commun, etc.) à travers le monde. Ces violences entravent l’exercice du droit et la liberté des femmes et réduisent leurs capacités à aller à l’école, à travailler et à mener une vie publique normale. Elles constituent les principaux freins à l’accès aux services essentiels, aux opportunités culturelles et aux loisirs, et impactent négativement à la santé et au bien-être des femmes.

Le Programme Villes Sûres et Espaces Publics contribue à la réalisation de l’Objectif de Développement Durable (ODD) 5 « Réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles », en particulier avec les objectifs 5.1, 5.2 et 5.5. De la même manière, il contribue à la réalisation d’autres ODD liés au droit à la ville tels que l’ODD 11 « Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables » et l’ODD 16 « Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives » pour le développement durable, faciliter l’accès à la justice pour tous et mettre en place à tous les niveaux des institutions inclusives et responsables.

Ce programme mondial couvre plus de 50 villes dans le monde et le Sénégal est le premier pays en Afrique de l’Ouest et du centre qui en est bénéficiaire.

Une étude exploratoire sur les violences sexuelles menée en 2020 dans les villes de Guédiawaye, Pikine, Rufisque, Dakar et Saint Louis a permis de confirmer cette réalité dans ces villes et espaces publics. Elle a été consolidée par une étude de référence qui avait pour objectif de créer une base de référence statistiques avec des grilles d’analyse précises et des indicateurs d’impact pour suivre et évaluer les changements réalisés dans le cadre du programme dans la région de Dakar et la ville de Saint Louis.

Des activités pilotes sont mises en place dans le cadre du programme global et un document de programme phare est disponible et fera l’objet de mise œuvre les cinq prochaines années.

Dans la perspective de déployer le programme dans les villes mentionnées, ONU Femmes compte mettre en place un mécanisme de suivi et évaluation du dit programme. Cet exercice sera facilité par un-e consultant-e expert-e qui va appuyer sa réalisation.

Tâches et responsabilités

Les objectifs de la consultation:

Objectif général : Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Safe Cities and Safe Public Spaces au Sénégal, il est prévu de mettre un plan de suivi et évaluation qui va aider à mesurer les changements obtenus à travers les différentes réalisations du dit programme.

Objectifs spécifiques : Les objectifs spécifiques poursuivis sont de :

  • Mettre en place un dispositif de suivi, collecte et d’analyse des données à travers une batterie d’indicateurs pertinents qui renseignent sur les résultats du programme
  • Proposer une stratégie et un plan d’apprentissage et de documentation des interventions,
  • Etablir une stratégie de communication et de visibilité des résultats du projet,
  • Renforcer les capacités des parties prenantes.
  • Elaborer un plan d’évaluation

Tâches du / la consultant -e.

Concevoir le plan de suivi et évaluation :

  • Revoir le cadre de résultats du projet, sa théorie de changement et réactualiser le document du projet

Retenir les indicateurs identifiés dans le Baseline en précisant :

  • Les sources de données : moyens d’accès, fiabilité, limites,
  • Les valeurs de référence (Baseline)
  • La méthode de collecte des données
  • L’intégration d’indicateurs spécifiques à la prise en compte de la dimension genre dans le dispositif S&E,
  • Le chronogramme des activités et échéances S&E majeures,
  • Le budget détaillé nécessaire à la mise en œuvre du plan de suivi et évaluation,
  • Un plan de collecte des données qui précise les rôles et les responsabilités des partenaires du programme ?
  • La gestion des données (partage des informations, mesure des résultats, bases de données déjà existantes à valoriser) ;
  • Un canevas pour les rapports de S&E
  • Utilisation des informations collectées
  • Plan de gestion des risques

Mettre en place un mécanisme de collecte, d’analyse des données (outils, échantillonnage etc.)

Proposer un plan de suivi et de reporting des interventions

canevas de communication des résultats obtenus des interventions du projet

Renforcer les capacités des parties prenantes impliquées sur le plan de suivi et évaluation (méthodologie, mécanisme, outils, reporting etc.)

  • Former les parties prenantes impliquées sur les outils et les mécanismes en place et les considérations éthiques liées à la collecte de données sur les violences faites aux femmes
  • Doter les parties prenantes de capacités à suivre et reporter les données
  • Mettre en place un tableau de bord pour le suivi et le reporting

Livrables

Activités

Livrables

Estimation des délais

Élaboration de la note méthodologique

Document méthodologique qui comprend le processus, la méthodologie, les livrables, les activités, le chronogramme

5 jours

Révision du cadre de résultats et de la théorie du changement (Ateliers de travail)

Document de projet revu avec le cadre de résultats et théorie du changement révisés

6 jours

Conception du plan de Suivi et évaluation avec les indicateurs identifiés

plan de Suivi et évaluation validé

6 jours

Mise en place du système de collecte de données et outils de datavisualisation

Système de collecte de données, outils de datavisualisation

10 jours

Élaboration de la méthodologie de collecte, d’analyse et de gestion des données dans le cadre de la première phase de reporting

Manuel de procédures ou notice d’utilisation des outils développés

10 jours

Formation des parties prenantes sur les outils et le processus de suivi, reporting et évaluation

Modules de formation sur les outils et le processus de suivi, reporting et évaluation

5 jours

Rencontre de validation du processus

Rapport final du processus

3 jours

Durée : 45 jours à partir du 1er mai 2022

Compétences

Valeurs Fondamentales

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

Compétences essentielles

  • Sensibilisation et sensibilité aux questions de genre
  • Responsabilité
  • Résolution créative des problèmes
  • Communication efficace
  • Collaboration inclusive
  • Engagement des parties prenantes
  • Montrer l’exemple

Compétences fonctionnelles

  • Bonne maîtrise des outils et pratiques de gestion de projet (théorie du changement, cadre logique, planification, reporting, etc.) et connaissance des pratiques du SNU
  • Excellente compréhension de tous les aspects de la qualité des programmes ;
  • Maîtrise des solutions digitales / logiciels de suivi-évaluation (logiciels axés S&E, logiciels de collecte, d’analyse de données, visualisation…) ;
  • Capacités de rédaction et de production d’outils et de documents consistants ;
  • Capacité d’analyse et de synthèse d’une multitude d’information

Experience

Education

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures ( Bac+5, avec 5 ans d’expérience de travail minimum) en économie du développement, sciences politiques ou sociales, coopération internationale, statistiques appliquées, ou tout autre profil en adéquation avec les missions à réaliser

Expérience

  • Expérience d’au moins 5 ans sur les enjeux de suivi, évaluation, capitalisation et apprentissage dans un contexte de projets de développement de coopération internationale et de développement durable ;
  • Expérience dans le domaine de l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme et des VBG
  • Expérience au sein d’une organisation internationale, une ONG internationale est un atout ;
  • Expérience de travail avec différentes parties (agences, bailleurs de fonds, partie nationale) ;
  • Bonnes connaissances des outils informatiques

Langues

Maîtrise du français parlé et écrit. Maîtrise de l’anglais est un atout

Procédure de soumission

Les candidat/e/s doivent soumettre leur candidature en ligne (un seul document PDF peut être joint lors de l’application):

  • P11/ CV et diplôme
  • Une note sur l’approche et la méthodologie et calendrier de la consultance

Date limite : 2 Mai 2022.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]