Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité

Recrutement d’un coordonnateur résident

Les Nations Unies recrutent un coordonnateur résident.

Org. Réglage et rapport

Dans sa résolution 72/279 du 31 mai 2018, l'Assemblée générale a créé une fonction de coordination dédiée, impartiale, habilitée et axée sur le développement durable pour le système des Nations Unies pour le développement, en s'appuyant sur l'expertise et les atouts de toutes les entités du système des Nations Unies pour le développement, y compris les et les agences non résidentes.

Le système des coordonnateurs résidents assure la coordination de toutes les organisations des Nations Unies s'occupant d'activités opérationnelles de développement au niveau des pays, quelle que soit la nature de leur présence dans le pays. Il comprend le Coordonnateur résident des Nations Unies, l'équipe de pays des Nations Unies et le Bureau du Coordonnateur résident et est desservi par le Bureau de coordination du développement des Nations Unies.

Conformément à ce mandat de l'Assemblée générale, le Coordonnateur résident (CR) est le plus haut représentant du système des Nations Unies pour le développement (UNDS) au niveau des pays, avec la responsabilité de diriger les équipes de pays des Nations Unies et d'assurer la responsabilité à l'échelle du système sur le terrain - y compris par le biais d'un modèle de double rapport matriciel - pour le cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable et la coordination du soutien des Nations Unies aux pays dans leur mise en œuvre de l'Agenda 2030. Il / elle apporte au rôle une appréciation de l'étendue des atouts des Nations Unies au service du maintien de la paix.

Le Coordonnateur Résident est le représentant désigné du – et fait rapport au – Secrétaire général. Le Coordonnateur résident rend également compte chaque année au gouvernement hôte de la mise en œuvre à l'échelle du système du Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable.

Le système des coordonnateurs résidents est axé sur la promotion du développement durable, en ne laissant personne de côté, et avec l'éradication de la pauvreté sous toutes ses formes et dimensions comme objectif primordial, conformément à la nature intégrée de l'Agenda 2030 pour le développement durable. Dans l'exercice de ses fonctions, le coordonnateur résident est guidé par le cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable respectif et les cadres, normes et standards internationaux convenus entre les États membres des Nations Unies.

Responsabilités
Représente les Nations Unies aux plus hauts niveaux de l'État et, avec le ou les représentants des agences concernées, favorise l'engagement avec le gouvernement, la société civile, les partenaires bilatéraux et multilatéraux, les universités et le secteur privé pour permettre au système de développement des Nations Unies de répondre aux besoins et priorités nationaux et les défis du développement durable pour faire avancer l'Agenda 2030 et plaider pour l'action et l'accélération des objectifs de développement durable (ODD) ;
Assure, en tant que chef de l'équipe de pays des Nations Unies, la coordination des activités opérationnelles de développement des Nations Unies et la réponse à l'échelle du système sur le terrain en appui aux pays dans leur mise en œuvre de l'Agenda 2030 ;
Dirige l'équipe de pays des Nations Unies (UNCT) dans l'élaboration, le suivi et l'établissement de rapports sur le cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable, et permet la mise en œuvre par l'équipe de pays des Nations Unies du cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable, en pleine consultation avec le gouvernement et grâce à l'engagement avec divers partenaires ;
Coordonne le soutien à l'échelle du système des Nations Unies au gouvernement, en adoptant une approche préventive et en identifiant et en atténuant les risques pour la réalisation des ODD et leur bénéfice pour tous ;
Soutenir, catalyser et défendre le travail des agences, fonds et programmes membres de l'UNCT et aider les représentants de pays à atteindre les objectifs spécifiques de leur agence ;
Coordonner les contributions des entités des Nations Unies à l'analyse du contexte et des tendances, y compris une analyse commune de pays de haute qualité, partager les principales conclusions avec le gouvernement et tenir le Secrétaire général informé, le cas échéant ;
Promeut et défend les valeurs, normes et principes fondamentaux de la Charte des Nations Unies, y compris le respect et la protection des droits de l'homme et de l'égalité des sexes et le plaidoyer sur l'engagement des ODD de ne laisser personne de côté dans la réalisation des objectifs de développement durable et d'atteindre les plus éloignés première;
En collaboration avec les entités du système de développement des Nations Unies, engage, convoque et forge des partenariats stratégiques aux niveaux national et infranational avec diverses entités, notamment avec la société civile, les syndicats et les organisations d'employeurs, les réseaux de jeunes, le secteur privé, les parlementaires, les universités , les médias et les groupes de réflexion, et la communauté du développement au sens large, autour du soutien collectif de l'ONU à l'Agenda 2030 ;
Faire progresser, avec le gouvernement et l'équipe de pays des Nations Unies et les entités régionales concernées, le partage et la collaboration des connaissances au niveau régional, les échanges sud-sud et triangulaires, les initiatives multipays et transfrontalières en vue d'obtenir des résultats et un impact plus importants à l'échelle du système sur la mise en œuvre de l'Agenda 2030 dans le pays ;
Identifie et exploite l'expertise et les atouts de l'ensemble du système de développement des Nations Unies, résident ou non résident, pour améliorer les résultats partagés, combler les lacunes dans la couverture des ODD, utiliser efficacement les mandats, les capacités, les avantages comparatifs et collaboratifs au sein du système des Nations Unies pour le faire et assure l'alignement des efforts de développement des Nations Unies sur les besoins et priorités de développement nationaux, afin de favoriser la cohérence et l'impact, et de réduire les chevauchements, les doubles emplois et la fragmentation ;
Assure la gouvernance et la supervision des instruments de financement nationaux à l'échelle du système. Poursuivre le financement au nom du système de développement des Nations Unies pour les efforts conjoints des Nations Unies, les plans et initiatives à l'échelle du système à l'appui du Cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unies et le financement public et privé pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030 ;
Dirige l'engagement continu et la poursuite du programme normatif de l'ONU, conformément aux traités, conventions et recommandations internationaux et régionaux à l'appui du développement des capacités nationales dans les domaines normatifs et opérationnels, conformément aux mandats respectifs et sur la base de l'avantage comparatif, des rôles et des responsabilités de l'ONU ;
Favorise un environnement propice à l'intérieur et à l'extérieur de l'ONU, visant à faciliter la collaboration, la collecte de connaissances et de données, l'analyse et le partage des pratiques pour étayer une contribution dynamique et avant-gardiste de l'ONU au pays, en s'appuyant sur les connaissances et l'expertise mondiales de l'ensemble du système des Nations Unies favoriser l'accès du pays aux solutions de développement durable ;
Facilite l'accès aux ressources nationales, régionales et mondiales pour faire avancer de nouvelles avenues et voies d'innovation autour, mais sans s'y limiter, du financement et des nouvelles technologies pour le développement durable ;
Dirige et améliore, en collaboration avec l'équipe de pays des Nations Unies, la communication stratégique qui fait progresser les efforts du système des Nations Unies et les résultats collectifs pour promouvoir le Programme 2030, y compris pour que les objectifs et priorités nationaux pour le développement durable génèrent un soutien et une appropriation positifs du public ;
Lorsqu'il est nommé fonctionnaire désigné, assure une coordination efficace de la sécurité au niveau du pays et est responsable devant le Secrétaire général, par l'intermédiaire du Secrétaire général adjoint à la sûreté et à la sécurité, de la sécurité du personnel des Nations Unies et des membres de leur famille éligibles, des locaux de l'ONU et actifs dans tout le pays, la zone désignée ou la mission, et dirige l'équipe de gestion de la sécurité inter organisations ;
Promouvoir et favoriser l'apprentissage du personnel et la mise en œuvre des règles et politiques du personnel, notamment en matière de prévention des abus et du harcèlement sexuels, et de la parité hommes-femmes ;
Gère un système de double rapport matriciel avec les chefs de l'équipe de pays des Nations Unies en ce qui concerne leurs contributions aux objectifs du Cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unies et les résultats collectifs du système de développement des Nations Unies en vue de la réalisation de l'Agenda 2030 au niveau des pays, conformément à la Direction et Cadre de responsabilisation ;
Propose, avec l'équipe de pays des Nations Unies, des mesures spécifiques à chaque pays pour promouvoir les opérations commerciales communes des Nations Unies, y compris les locaux communs et les bureaux administratifs, afin de permettre un travail conjoint et de générer une efficacité, des synergies et une cohérence accrues, conformément à la résolution 71/243 de l'Assemblée générale ;
Dans les contextes où l'aide humanitaire internationale est requise, et lorsqu'un coordonnateur humanitaire distinct n'est pas désigné et lorsqu'il n'y a pas d'agence chef de file, dirige et coordonne les efforts de réponse des Nations Unies et des acteurs humanitaires concernés, conformément à la résolution 46/182 de l'Assemblée générale et aux résolutions, facilitant les liens entre les programmes humanitaires et de développement pour un impact accru et durable ;
Dans les situations de conflit et d'après-conflit, facilite l'intégration du travail de l'équipe de pays des Nations Unies avec les missions de maintien de la paix ou politiques des Nations Unies afin de contribuer pleinement au renforcement de la résilience, à la prévention, au maintien de la paix et à la planification et à la gestion de la transition ;
Gère et fournit des orientations stratégiques et une supervision au Bureau des coordonnateurs résidents.

Compétences

Les compétences du coordonnateur résident sont intégrées au profil de leadership du CR. (https://unsdg.un.org/resources/resident-coordinator-leadership-profile)

Éducation

Master - ou diplôme de troisième cycle équivalent - en études du développement, relations internationales, sciences politiques, économie, sciences sociales, droits de l'homme, droit ou dans des domaines étroitement liés (pour les candidats par ailleurs dûment qualifiés, un diplôme universitaire de premier cycle avec une combinaison pertinente d'études universitaires les qualifications et l'expérience peuvent être acceptées en lieu et place d'un diplôme universitaire supérieur).

L'expérience professionnelle
Au moins 15 ans d'expérience substantielle et des résultats dans des rôles de leadership au niveau international sont requis (y compris cinq ans d'expérience cumulée dans le développement, les droits de l'homme, la consolidation de la paix dans l'état de droit ou le travail humanitaire au niveau national en dehors de son propre pays).
Une première expérience RC est souhaitable.
Une expérience dans la gestion et/ou la coordination de programmes humanitaires, d'opérations et de plaidoyer, de préférence au niveau national, est souhaitable.
Un sens aigu de la politique et une expérience de travail avec de hauts fonctionnaires et des diplomates sont souhaitables.
Une capacité démontrée à fournir des analyses / conseils perspicaces aux hauts fonctionnaires et à identifier les actions préventives possibles, y compris dans des contextes régionaux, de dialogue et électoraux sensibles, est souhaitable.
Une expérience antérieure de travail en étroite collaboration et de coordination avec un bureau régional (SPM), y compris le soutien à l'engagement de bons offices, est souhaitable.
Une expérience de l'engagement avec des groupes de femmes, y compris sur la participation politique, est souhaitable.
Une expérience en tant que fonctionnaire désigné (DO) des Nations Unies pour la sécurité est souhaitable.

Langues

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise de l'anglais et du français est requise.
Évaluation

L'évaluation des candidats qualifiés peut inclure une étude documentaire des candidatures et/ou un entretien.
Date limite : 4 mai 2022.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]