Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

UGB Université

UGB _ Energies renouvelables : l’UFR SAT se tourne vers l’énergie solaire

L’UFR de Sciences Appliquées et de Technologie (SAT) a procédé, le mercredi 20 Avril 2022 au bâtiment I de ladite UFR, à la mise en service d’une installation solaire photovoltaïque (PV). C’est la première étape d’un ambitieux projet d’autonomisation en fourniture d’électricité des locaux pédagogiques de l’UFR SAT. La cérémonie, présidée par le Professeur Abdoulaye DEME, Directeur de l’UFR SAT, s’est déroulée en présence du Professeur Djicknoum DIOUF, chef du Département de Physique Appliquée et du Professeur Amsata NDIAYE, Enseignant-Chercheur.

Après son élection à la direction de l’UFR SAT, Professeur Abdoulaye DEME a mis en place une commission « Infrastructure, Innovation et Services à la Communauté (Commission 2ISC) », qui a, entre autres missions, la solarisation par voie photovoltaïque des  locaux pédagogiques de l’UFR.

Le président de la commission 2ISC, Monsieur Amsata NDIAYE, a rappelé que cette première installation est le résultat d’un processus inclusif dans lequel les étudiants en cours de formation, un alumni du Master Interuniversitaire en Energies Renouvelables (MIER), et certains agents (électriciens et maçons) de la Direction  du  Domaine de l’UGB ont été mis à contribution.

Les équipements solaires installés dans cette première phase ont été acquis, grâce au projet STAIRE (Strengthening Aquaculture Industry through Renewable Energy), placé sous la coordination du Professeur Djicknoum DIOUF. Faut-il rappeler que ce projet est le fruit du partenariat  entre la Faculté des Sciences Appliquées de l’Université Neu-Ulm en Allemagne et l’Université Gaston Berger, à travers les UFR SAT, S2ATA et l’Incubateur.

Ce système PV, d’une puissance de 3,15 KWc, comprend dix (10) panneaux PV de 315 Wc de puissance, d’un onduleur hybride de 3,5 KW, et d’un parc de quatre (4) batteries de 12V, 100 Ah. Ces équipements sont interconnectés pour la solarisation des  bâtiments concernés. Dans ce cas de figure, la SENELEC n’intervient seulement que lorsque cette production est insuffisante pour alimenter les charges. Ce mode de fonctionnement est automatisé et programmé dans l’onduleur.

En l’état actuel des choses, le laboratoire des travaux pratiques de Physique IL01 du bâtiment I est entièrement autonome, et cela, grâce à ce programme de solarisation (éclairage, prises électriques pour l’alimentation du matériel de TP et ventilation). La production actuelle de ce système PV est suffisante pour connecter les bureaux des enseignants dans le voisinage de ce laboratoire. Cette possibilité d’extension est à l’étude et sera bientôt exécutée.

Avec l’appui de M. Ousmane DIALLO du service technique, les étudiants du MIER ont reconstitué les schémas unifilaires de l’installation électrique des bâtiments F et I. Ce travail fait sous forme de travaux pratiques permettra à l’UFR de disposer de la documentation technique qui facilitera les interventions futures, mais aussi, à court terme, permettra de corriger tous les raccordements hors normes dans ces bâtiments.

Il faut noter que cette installation PV, telle qu’elle est conçue, sera aussi un outil pédagogique de travaux pratiques pour les étudiants en cours de formation et de recherche par l’exploitation de toutes les données collectées.

Selon Professeur DIOUF, coordonnateur du projet STAIRE, la poursuite de cette dynamique est un impératif pour instaurer une souveraineté énergétique de l’UGB, et plus particulièrement de l’UFR SAT.

Il ressort de son analyse que l’UGB doit amorcer une transition vers les énergies renouvelables, afin de réduire les interruptions de service occasionnées par les coupures de courant. Cette transition doit être accompagnée au préalable d’une politique d’économie et d’efficacité énergétique pour éviter les gaspillages constatés dans les salles de classe et dans les espaces administratifs.  L’UGB doit se positionner comme un campus vert en encourageant la recherche dans ce secteur interdisciplinaire.

A en croire le Professeur Djicknoum DIOUF, la politique d’autonomisation énergétique et de promotion des capacités techniques d’innovation de l’UFR SAT sont l’un des principaux objectifs de la commission 2ISC.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]