Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Université UVS

UVS LANCE SES PROGRAMMES PHARES DE RECHERCHE

Un atelier de lancement des activités des programmes de recherches phares de l’Université virtuelle du Sénégal s’est ouvert lundi dans la capitale sénégalaise.
Cet atelier est l’occasion pour les experts de réfléchir sur des thématiques comme les STEM (sciences, tchnologies, ingénierie et maths) à la maternelle, l’hydrographie et l’accès à l’eau au Sénégal, la citoyenneté, la transformation numérique et le développement économique.
Ces différentes thématiques sont articulées autour de quatre axes phares : promotion des STEM et de la citoyenneté à l’école maternelle ; réseau hydrographique du Sénégal, accès à l´eau et développement économique ; aux confins de l’appartenance et de la citoyenneté : penser les modèles endogènes de développement des sociétés africaines ; transformation numérique et développement économique.
’’L’UVS qui est la deuxième université du Sénégal en termes d’apprenants a pris une excellente initiative et a choisi de faire un atelier pour ces quatre axes de recherche, qui collent avec nos priorités’’, a renseigné le directeur de la recherche et de l’innovation, le Pr Amadou Galo Diop.
Expliquant la mise en œuvre des idées de ces travaux, le Pr. Diop a assuré que ’’sur le très court terme, les conclusions de l’atelier vont être intégrées dans la rédaction en cours du Plan national stratégique 2023-2032’’.
’’C’est un enrichissement puissant du programme des UVS. Ils ont compris que le rôle de l’université n’est pas seulement d’enseigner, le rôle de l’université c’est aussi la recherche’’, a-t-il précisé.
Revenant sur le rôle des universités, le directeur du Pôle Innovation et d’Expertise pour le Développement (PIED) a mis l’accent sur la mission de service à la communauté. ’’Nous devons essayer de résoudre les problèmes de la cité, c’est ce qui nous a amenés à travailler sur ces quatre programmes, en rassemblant toutes les compétences’’, a-t-il fait valoir.
’’Dans ce pays, nous avons trois piliers de transformation digitale, le mobile banking, les réseaux sociaux et la création de l’université virtuelle’’, a-t-il indiqué.
Il a ainsi souligné la nécessité de développer des thèmes de recherches permettant de mieux structurer la transformation digitale, afin que tout le pays puisse en bénéficier.
’’Ces quatre programmes sont pilotés par l’UVS, mais elle s’ouvre vers les universités classiques, car l’UVS a 1300 étudiants par enseignant, nous ne sommes pas autosuffisants, nous sommes obligés de nous appuyer sur les autres’’, a dit M. Ba.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]