Concours

7 lauréats au Concours général, 100% au Bac (60 mentions/64) et au BFEM, le Prytanée militaire, un établissement d’excellence

Le Prytanée militaire est décidément fidèle à son statut d’établissement d’excellence. Cette année 2022 encore, il a réalisé une prouesse avec 7 lauréats au Concours général, 100% au Bac (au 1er tour) et au Bfem.

L’armée sénégalaise a une fois de plus, de quoi être encore plus fière de ses enfants. Les Enfants de troupe, fidèles à la tradition d’excellence de l’école, ont, lors de la cérémonie de remise des prix du Concours général 2022 de ce jeudi 11 Août, été récompensés de 7 lauréats qui se répartissent comme suit :

Terminale : 1er prix de Sciences physiques / 1er accessit de Sciences physiques

Classe de Première : 1er accessit d’Allemand / 1er accessit Citoyenneté et Droits de l’Homme (1er prix, 2ème prix et 3ème prix non décernés)

3ème prix Espagnol : 1er prix, 2ème prix et 3ème prix non décernés / 2ème prix SVT : 1er prix non décerné / 1er accessit Sciences physiques

S’agissant du baccalauréat 2022, tous les candidats ont été admis au 1er tour avec une moisson de 60 mentions pour 64 candidats au total. En effet sur 64 candidats au total, l’établissement a obtenu 60 mentions, dont 8 très bien, 20 mentions Bien et 32 Assez bien. Ils ne sont que 4 élèves à avoir obtenu la mention passable.

Déjà rien qu’en 2021, l’école militaire avait battu des records au baccalauréat en récoltant 2 mentions Très bien, 25 mentions Bien, 28 mentions Assez bien et 12 passables. Soit au total 55 mentions pour 68 candidats. Idem au Brevet de Fin d’Etudes Moyennes (Bfem), elle avait fait le plein en obtenant 100%.

L’école dirigée par le Colonel Mamour Sarr, ancien pensionnaire de l’établissement, perpétue ainsi une tradition d’excellence solidement ancrée.

A souligner que c’est par voie de concours en classe de CM2 que les élèves accèdent à l’institution, attirés bien souvent par l’uniforme et par la réputation d’excellence de l’école.

Il convient aussi de rappeler que l’école, dès son ouverture en 1923, était logé au camp El Hadji Oumar, à la Pointe noire de Saint-Louis avant d’être transféré en 1946 à Dakar Bango. Elle portait le nom « Ecole des Enfants de Troupe de Saint-Louis du Sénégal » (E.E.T.S) avant de changer de dénomination pour devenir l’”Ecole Militaire Préparatoire Africaine ( E.M. P.A) Charles N’THORERE de Saint-Louis. E, juin 1973, intervient son appellation actuelle de “Prytanée Militaire Charles N’THORERE de Saint-Louis”.

Du nom de son parrain gabonais, le capitaine Charles N’Tchoréré, 1er commandant noir de l’établissement, le Prytanée allie enseignement général, enseignement militaire et accueille des élèves africains de différentes nationalités : Centrafricains, Tchadiens, Nigériens, Belges, Gambiens, Mauritaniens, Béninois Burkinabés, Maliens, Guinéens, Marocains, Ivoiriens, Gabonais, …

A noter que cette école a formé des générations d’officiers généraux et supérieurs de l’Armée, de la gendarmerie et de la Police ainsi que des Douaniers. Quelques chefs d’Etat africains en sont d’ailleurs issus.

Il convient aussi de noter que le Prytanée Militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis du Sénégal a été dirigé pour la première fois par un officier sénégalais en 1974 . En l’occurrence, le Commandant Papa Assane Mbodj.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]