APPEL À CANDIDATURES Emplois

La FAO recrute un Administrateur National

La FAO recrute un Administrateur National (Coordonnateur du Projet SAGA)

L’objectif principal des bureaux de pays de la FAO, qui sont dirigés par un représentant de la FAO, est d’aider les gouvernements à élaborer des politiques, des programmes et des projets visant à assurer la sécurité alimentaire et à réduire la faim et la malnutrition, à contribuer au développement de l’agriculture, de la pêche et de la foresterie, et à utiliser leurs ressources environnementales et naturelles de manière durable.

Le poste est situé dans la Représentation de la FAO à Dakar, Sénégal.

Position hiérarchique

L’Administrateur National (Coordonnateur du Projet SAGA) rend compte au Représentant de la FAO au Sénégal sous la supervision directe de l’Assistant au Représentant de la FAO au Sénégal, Chargé de Programme en étroite collaboration avec l’équipe de coordination de SAGA (Sécurité alimentaire: une agriculture adaptée) à Rome.

Domaine de spécialisation

Développement et gestion de programmes, coordination et soutien opérationnel basés sur la connaissance des conditions locales, de la culture, de la langue et des institutions du Sénégal.

Résultats essentiels

Gestion et coordination efficaces et efficientes du soutien technique et opérationnel apporté aux activités des programmes et projets.

Fonctions essentielles

  • Assure la liaison avec les autorités gouvernementales et les institutions locales, nationales et internationales dans les domaines d’activité de la FAO et avec d’autres institutions des Nations Unies et leur donne des avis; représente la FAO à des réunions inter institutions.
  • Promeut l’image de la FAO en diffusant de l’information sur le mandat, les programmes, les priorités et activités nationales de l’Organisation, y compris la coordination de la création et de la maintenance d’outils de communication tels que sites web, communiqués de presse et publications ; fournit l’information, le savoir et les ressources de la FAO au gouvernement, aux ONG, au secteur privé et à d’autres instances locales sur la situation alimentaire, nutritionnelle et agricole ; et appuie la mise en œuvre des cadres réglementaires de la FAO (Codex Alimentarius, Code de conduite pour une pêche responsable, utilisation sans danger des pesticides, etc.) dans le pays.
  • Coordonne et gère la maintenance des données nationales sur la production vivrière et végétale, l’élevage, les forêts et les pêches, y compris des informations sur l’aide extérieure dans les systèmes de la FAO et suit et communique les changements dans les politiques nationales affectant le secteur agricole.
  • Produit des documents techniques, des documents économiques et des études sur les politiques selon les besoins et participe à l’élaboration de cadres de développement au niveau des pays, par exemple les cadres de programmation par pays et le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD).
  • Identifie, formule et prépare des propositions de programmes et projets, suit et analyse l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme ou projet afin de garantir que toutes les activités opérationnelles sont réalisées conformément au plan de travail et au document de projet ; met en évidence les incohérences et les retards et soumet des propositions sur la façon d’améliorer les résultats et d’augmenter l’efficience.
  • Met au courant, forme et encadre les membres du personnel de niveau inférieur affectés au programme concernant tous les aspects du travail ; veille au respect des procédures et des exigences des tâches ainsi qu’à la précision et à la diligence du travail accompli.
  • Effectue d’autres tâches connexes.

Fonctions spécifiques

  • Coordonne les activités du projet SAGA au Sénégal : élaborer le plan de travail et de budget annuel du projet, assurer la mise en œuvre des activités suivant le plan de travail, les recrutements des experts au besoin et la gestion des contrats ; contribuer à la rédaction des rapports à soumettre aux bailleurs chaque année ; gérer, surveiller et rendre compte des dépenses liées au projet.
  • Assure la coordination et la communication avec les partenaires nationaux (ministères sectoriels, Universités, centres de recherches, les organisations de la société civile) et les collègues de la FAO.
  • Assure la communication avec les autres pays cibles (Haïti).
  • Assure les synergies avec les autres initiatives qui appuient le processus du Plan National d’Adaptation (PNA) et la Contribution déterminée au niveau national (CDN) du Sénégal.
  • Assure une cohérence et des synergies avec les activités du « projet d’appui à l’intensification de l’ambition climatique pour l’utilisation des terres et l’agriculture à travers les CDN et les Plans Nationaux d’Adaptation PNA (projet SCALA -Programme d’appui à l’intensification des efforts pour l’agriculture et l’utilisation des terres par la mise en œuvre des CDN et PNA du Sénégal).
  • Élabore des documents et des notes politiques pour la communication des résultats du projet en collaboration avec l’équipe de Rome.

Conditions minimales à remplir

  • Être ressortissant du Sénégal.
  • Diplôme universitaire de niveau supérieur en environnement, gestion des ressources naturelles, et sciences du climat, avec un fort accent sur l’intensification écologique de l’agriculture et la gestion durable des terres.
  • Un minimum de 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’agriculture, de la gestion des ressources naturelles et de l’adaptation aux changements climatiques et/ou de l’atténuation et du développement de l’agriculture durable.
  • Connaissance courante (niveau C) du français.
  • Connaissance courante (niveau C) de la langue locale (wolof, pulaar, sereer).
  • Connaissance moyenne (niveau B) de l’anglais.

Compétences générales

  • Être axé sur les résultats
  • Esprit d’équipe
  • Communiquer
  • Établir des relations constructives
  • Partage des connaissances et amélioration continue

Qualifications techniques

  • Très bonne compétences en rédaction technique et de synthèse.
  • Étendue et pertinence de l’expérience du travail avec les gouvernements nationaux, les acteurs de la recherche et des Université les société civile (ONG, Organisations de producteurs), et les organisations internationales.
  • Une expérience dans l’élaboration de rapports techniques, de propositions de projets pour les programmes conjoints des Nations Unies, dans le développement de stratégies de mobilisation des ressources et dans la rédaction de documents politiques sur l’adaptation au changement climatique, et dans la restauration et de gestion durable des terres.
  • Étendue et pertinence de l’expérience avérée dans la création de partenariats au niveau national et international.

Date limite : 31 Aout 2022.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]