Affrontements à l’UCAD : les étudiants de l’ESP accusent le COUD.

0
1217

C’est un climat délétère qui règne à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. En effet, des affrontements entre étudiants à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP). Les pensionnaires de cet établissement, en mouvement d’humeur ont fermé les portes et refusé l’accès aux étudiants d’autres facultés, écoles et instituts venus se restaurer. Face à cette décision, les étudiants du grand Campus o nt voulu forcer le passage et s’en sont suivis des affrontements sanctionnés par des blessés issus des deux camps. Joint au téléphone, le président de l’amicale des étudiant de l’ESP confirme et accuse les autorités du centre des œuvres universitaires de Dakar d’être derrière ces affrontements : « les autorités du COUD sont à l’origine de ces confrontations car ils elles nous avaient prévenu qu’elles aller nous mettre en mal avec les étudiants du Grand Campus. Elles ont véhiculé un discours du genre les étudiants de l’ESP veulent vous faire croire qu’ils sont supérieurs à vous uniquement dans le but de semer le désaccord entre les étudiants » déplore Papa Assane Ndoye. « En vérité nous sommes en grève depuis 14 jours pour réclamer de meilleurs conditions de vie des étudiants de l’ESP. Pour pousser les autorités à satisfaire nos revendications, nos avons usé de cette méthode de pression consistant à bloquer l’entrée au Campus Social et Pédagogique. Malheureusement, les autres qui considéraient que nous voulons leur refuser l’accès au restaurant ont déclenché des affrontements » regrette le Président de l’Amicale des étudiants de l’ESP. Bilan, des blessés enregistrés dans les différents camps dont 5 parmi les pensionnaires de l’ESP qui pris de panique ont en majorité vidé le campus pour aller chez eux. Le Présidentde l’amicale des étudiants de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques regrette cet incident et appelle à l’apaisement « nous sommes au regret de constater ces affrontements malheureux et appelons au calme » lance Ahmadou Bamba Sène qui informe que les responsables des étudiants des deux cotés se sont rencontrés et ont décidé de taire les hostilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici