Actualité education

Alphabétisation et développement des langues nationales : vers des changements stratégiques

Les acteurs de l’alphabétisation et des langues nationales se sont réunis jeudi 15 octobre 2020 dans le cadre d’un forum national pour passer aux cribles les difficultés du sous- secteur.
Le ministre de l’Éducation nationale M. Mamadou Talla qui a présidé les travaux, a regretté, malgré tous les investissements faits par l’Etat, le taux d’analphabétisme estimé malheureusement à 54,6% . « Nous devons nous poser alors des questions sur la pertinence de nos approches » invite M. Talla.
Les acteurs ont , entre autres obstacles, identifié le manque d’environnement lettré, le manque de suivi des expériences et initiatives, l’utilisation encore timide des médias, les interventions dispersées avec des programmes au niveau de plusieurs départements ministériels , la résistance des pratiques traditionnelles, l’utilisation encore timide des nouvelles technologies surtout le numérique.
Néanmoins, ils ont renouvelé leur détermination à mobiliser les énergies qu’il faut pour développer le sous-secteur. Ils ont aussi félicité le ministre de l’éducation nationale qui, malgré son agenda chargé, a accepté de passer une journée entière avec eux pour participer à la réflexion.
La directrice de l’alphabétisation et des langues nationales du ministère de l’éducation nationale, Mme Ndèye Nam DIOUF, a indiqué que l’alphabétisation touche tous les domaines socio- économiques du pays. Elle a invité les acteurs à renforcer les synergies pour le développement et la promotion de nos langues nationales.
Le porte-parole des partenaires techniques et financiers a salué la tenue de ce forum. M. Tidiane SALL chef du bureau Éducation de l’UNESCO de Dakar, au nom de M. Dimitri SAGNA, Directeur du Bureau de Dakar de l’UNESCO, a renouvelé la disponibilité des partenaires à accompagner le Sénégal à asseoir une politique efficace et durable pour lutter contre l’analphabétisme et promouvoir les langues nationales.
Les conclusions de ce forum, selon le ministre Mamadou TALLA, seront très rapidement finalisés dans un document d’orientation et remis au Président de la République , qui, révèle -t-il, suit avec beaucoup d’intérêt l’évolution du sous- secteur.
N. NDIAYE & M. THIANE (DRTS)

Laisser un commentaire