BACCALAURÉAT

Baccalauréat 2020 : Avec 52% admis ; les filles ont fait mieux que les garçons

Les résultats définitifs de la session 2020 du baccalauréat général sont connus. Le taux global de réussite est de 48,22 % contre 37,8 % en 2019, a affirmé Sossé Ndiaye, le directeur de l’Office du bac, joint au téléphone, hier.
Pour cette session, les filles ont réalisé un taux de 52 % d’admis, toutes séries confondues, faisant mieux que les garçons.
Le baccalauréat 2020 a fini de révéler ses résultats définitifs. Selon les chiffres obtenus du directeur de l’Office du bac, Sossé Ndiaye, le taux de réussite global au plan national est de 48,22 % contre environ 37,8 % en 2019. Pour cette session 2020, les filles, qui représentaient 54 % des candidats ayant subi les épreuves, ont raflé la mise devant les garçons en réalisant au taux de réussite de 52 % au terme de l’examen, indique celui-ci. Dans toutes les séries confondues, les filles ont fait mieux que les garçons. Dans les séries littéraires, comme il le souligne, les filles, avec un score de 51,96 %, devancent les garçons. Elles ont réussi la même chose dans les séries scientifiques où elles ont obtenu un taux de réussite estimé à 53,91 %. Il en est de même pour le baccalauréat technique (Steg) où le rapport a été encore favorable aux filles avec un taux de 63,03 %.
Concernant les performances par séries, le directeur de l’Office fait remarquer que les meilleurs scores ont été enregistrés dans les séries scientifiques. Les séries littéraires n’ont fait que 46,77 % de taux de réussite global à l’issue des épreuves. M. Ndiaye salue aussi la forte présence des candidats durant cet examen. Le taux de présence, cette année, dans les différents centres d’examen, est de 96 %, dont 54 % de filles. Plus nombreuses que les garçons dans cette épreuve, les filles ont réussi également à relever le défi du résultat. «Une chose à saluer et à encourager si l’on tient compte des objectifs que s’est fixés l’Etat dans l’atteinte de l’Odd 4, notamment l’équité et l’inclusion dans le secteur de l’éducation», affirme-t-il.
Le taux d’absence, évalué à 4 %, concerne en grande partie les candidats libres. «Il est plus élevé chez les garçons qui représentent la majorité des candidats libres», informe la même source.

Laisser un commentaire