BFEM Examens

BFEM : FORTE PRÉSENCE DES CANDIDATS À KAFFRINE

L’inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Kaffrine, Doudou Fofana, a salué, lundi, la forte présence des candidats lors du démarrage de l’examen du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) dans ce département du centre du pays.

’’Dans tout le département, nous avons enregistré 6 garçons absents et 26 filles absentes. Donc, au total, nous avons 32 absents sur un effectif de 1.325 candidats. Ce qui fait un taux de présence de 97,58%’’, a déclaré l’IEF de Kaffrine.

Doudou Fofana s’exprimait au terme d’une visite dans deux centres d’examen de cette commune de Kaffrine, destinée à s’assurer du dispositif organisationnel et de la présence des candidats et des surveillants.
Cette visite était conduite par le préfet de Kaffrine, Amadoune Diop, accompagné des acteurs du système éducatif, dont des syndicalistes, la représentante des parents d’élèves, Nana Bâ Kane, et la coordonnatrice de la coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP), Aïssatou Sanou Gaye Mbodj.
’’Pour ce qui du contexte hivernal, les centres susceptibles de recevoir de l’eau ont été délocalisés. Et du point de vue dispositions sanitaires, nous avons pris les devants. Nous n’avons noté aucun couac. Pour l’instant, il y a un bon déroulement de l’examen à Kaffrine’’, a encore salué M. Fofana.
Il s’est félicité du respect des gestes barrières qui a prévalu au démarrage sans ‘’encombre’’ de l’examen du BFEM dans le département de Kaffrine.

Selon lui, ’’sur le plan des dispositions sanitaires, l’ensemble des instructions données par le ministère de l’Education ont été suivies par les centres d’examen visités’’.

Doudou Fofana a rappelé que le département de Kaffrine attend 1.325 candidats au BFEM, dont 607 garçons et 718 filles répartis dans neuf centres, dont cinq dans la commune et quatre hors de la capitale régionale.
’’Pour l’option française, les candidats sont au nombre de 1.259 et 66 pour l’option arabe’’, a détaillé l’IEF de Kaffrine, faisant remarquer que tous les candidats du département ont cette année des pièces d’état-civil.
’’Nous avons fait le tour de deux centres et nous avons eu une réelle satisfaction liée à l’organisation et au respect du dispositif sanitaire. Dans l’ensemble des écoles visitées, nous avons constaté qu’il y a du matériel de lavage des mains et il y a un port effectif du masque. Les candidats et les enseignants ont respecté les différentes directives’’, s’est réjoui le préfet de Kaffrine, saluant la présence des forces de sécurité au niveau des différents centre d’examen.
’’Cet examen se déroule dans un contexte particulier qui est la pandémie de COVID 19 et qui gagne de plus en plus de terrain. À Kaffrine, la feuille de route qui a été déclinée dans le protocole sanitaire est respectée. Sur l’ensemble des centres visités, nous avons remarqué que le dispositif était là’’, s’est pour sa part réjoui le médecin-chef du district sanitaire.
De son côté, le représentant du conseil départemental de Kaffrine, Samba Guèye, salue la forte participation des élèves et des surveillants. Il a rappelé que sa structure a eu à désinfecter toutes les salles d’examen et appuyer financièrement les parents d’élèves dans le cadre de leur initiative dénommée ’’Marmite de proximité’’.

Laisser un commentaire