COMMUNIQUÉ Ecole

Communiqué à KAFFRINE : PLUS DE LA MOITIÉ DES ENSEIGNANTS LOCALISÉ HORS DU TERRITOIRE RÉGIONAL (IA)

Plus de la moitié du personnel enseignant de la région de Kaffrine, un effectif de 1 633 sur près 3 000, concerné par la réouverture des classes d’examen, se trouve présentement hors du territoire régional.
‘’Au total, 1.633 enseignants doivent revenir à Kaffrine sur un effectif global de près de 3.000, un peu plus de la moitié est actuellement hors de la région de Kaffrine. Pour les élèves, le gros de la troupe est sur place’’, a indiqué l’inspecteur d’académie (IA) lors d’une réunion préparatoire de la réouverture des classes fixée au 2 juin par le gouvernement.
‘’Tous ces enseignants et élèves ont déjà été localisés et leurs coordonnées transmises au niveau central. Ils auront des autorisations délivrées par le ministre de l’intérieur et bénéficieront d’un accompagnement du ministère des Transports afin de faciliter leur retour’’, a assuré Abdoubacry Sadikh Niang.
Il a signalé que 398 établissements scolaires et structures de formation professionnelle étaient concernés par la réouverture des classes pour près de 3000 enseignants et un peu moins de 17 000 élèves.
‘’La préparation du matériel a débuté dans la plupart des écoles et des établissements en termes d’équipements de barrière’’, a fait savoir l’IA en réitérant la promesse des autorités académiques de faire en sorte que le dispositif de lavage des mains soit disponible dans toutes les écoles en plus du gel hydro-alcoolique.
L’inspecteur d’académie de Kaffrine a également rappelé que des comités de veille et d’alerte avaient commencé à être mis en place dans les établissements scolaires de la région.
‘’Dans le cadre du travail préparatoire relativement aux volets pédagogique et organisationnel, l’essentiel est déjà fait. Il y a également une assurance de la disponibilité et de l’engagement des collectivités territoriales de la région’’, s’est réjoui Abdoubacry Sadikh Niang.
Il a assuré que les autorités académiques veilleront à une application des orientations et protocoles sanitaires du ministère de l’Education nationale, en faisant par exemple en sorte que les groupes pédagogiques soient limités à 20 élèves par salle dans le but de respecter la distanciation physique.
‘’Nous allons rendre systématique le port de masques pour les élèves, les enseignants et le personnel administratif et technique de tous les établissements scolaires’’, a-t-il ajouté non sans rappeler que le ministère de l’Education nationale et celui de l’Emploi et de la Formation professionnelle avaient pris l’engagement de satisfaire les 2/3 des besoins exprimés par la région de Kaffrine en termes d’équipements de barrière.
Il a par ailleurs dit que les enseignants une fois revenus à Kaffrine ne feront forcément pas l’objet de tests. Selon lui, la stratégie mise en avant consistera à redoubler de vigilance en procédant à un contrôle quotidien de température.
‘’Il n’y aura pas de dépistage massif des enseignants et élèves venant d’autres zones. La stratégie reste la même. On dépistera chaque fois qu’il y a cas suspect soit dans l’école ou en dehors pour montrer qu’il n’est pas une maladie honteuse’’, a confirmé le gouverneur de la région, William Manel.

Laisser un commentaire