L’édition 2019 du concours national de dissertation a consacré trois lycéennes, dont Ndèye Maguette Fall, élève en classe de terminale au lycée Amadou Sow Ndiaye de Saint-Louis, qui s’est emparée de la première place.

Elle est suivie de Awa Samaté du lycée John Fitzgerald Kennedy de Dakar et de Yacine Thiam du lycée Malick Fall de Louga, deuxième et troisième respectivement. Ce concours est organisé par la Fondation UBA (United Bank for Africa), dans le cadre de la mise en œuvre de son programme intitulé « Read Africa » (L’Afrique qui lit), destiné à redonner la culture de la lecture aux jeunes Africains. Pour cette sixième édition, plus de deux-mille élèves de toutes les régions du Sénégal ont participé à la présélection sur le sujet d’ordre général : « Je préfère l’internet et les réseaux sociaux aux livres. Que vous inspire ce choix d’un jeune du XXème siècle ? ». A l’issue de cette épreuve, douze finalistes ont été invités à la dernière étape du concours dans les locaux de la banque où ils ont composé sous surveillance sur un sujet cette fois-ci purement littéraire, à savoir : « Par quels moyens les textes littéraires ou scientifiques peuvent-ils se révéler particulièrement puissants pour défendre une cause ? ». « La qualité des copies a été un régal pour les correcteurs », a fait savoir la présidente du jury, professeur Aissatou Sy Sow, précisant que les épreuves ont fait l’objet d’une triple correction « pour plus de transparence et de d’objectivité par rapport aux différents candidats ». Pour la représentante du ministre de l’Education nationale, Astou Fall, ce concours qui vient à son heure, entre en droite ligne avec la politique actuelle de l’intégration du numérique dans le milieu scolaire, initiée ces dernières années par ce département ministériel. Elle a par ailleurs plaidé auprès des autres sociétés de la place pour qu’il y ait « plus d’initiatives de ce genre allant dans le sens de la promotion et de la récompense de l’excellence chez les jeunes apprenants ». Pour la prochaine édition, « l’objectif c’est d’avoir plus de trois mille candidats », a déclaré le secrétaire général de UBA, Ibnou Samb. A l’en croire, les douze finalistes ont chacun reçu un ordinateur portable, les trois lauréats devant recevoir respectivement 2 700 000 FCFA pour la première, 2 000 000 FCFA pour la deuxième et 1 500 000 FCFA pour la troisième. Selon Ibnou Samb, des bourses d’études seront également accordées aux trois premières pour aller étudier à l’université de leur choix en Afrique. 

MK/BK

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici