Actualité Ecole

Croisade contre le CORONAVIRUS à l’école, les élèves de Guédiawaye outillés

Le ministère de l’éducation nationale, à travers ses services déconcentrés est en plein pied dans la lutte contre le coronavirus. Après le lancement officiel de la leçon de vie à Ouakam par le ministre Mamadou TALLA, les autortés scolaires multiplient les initiatives pour barrer la route à la pandémie du Covid19.
Ainsi, dans le département de Guédiawaye, les acteurs de l’école ont organisé mardi une caravane de sensibilisation dans le cadre d’un contrat d’objectif entre le Comité départemental pour la Scolarisation des filles (Cdscofi) et l’inspection de l’éducation et de la formation.
Il s’agit d’une série de causeries mensuelles qui visent à informer et à sensibiliser régulièrement les élèves sur des sujets très importants, notamment le civisme, la citoyenneté, la violence ou encore l’hygiène.
Selon Geneviève Eve Mansal Sarr, directrice de l’école élémentaire Kawsara A par ailleurs présidente départementale des femmes enseignantes pour la scolarisation des filles, cette activité est la deuxième du genre après celle réalisée il y a un mois et qui porte sur le lavage corporel. « Pour cette seconde causerie, nous sommes restées collées à l’actualité marquée par le coronavirus. C’est pourquoi nous avons choisi comme thème « le lavage des mains ». La caravane a sillonné plusieurs écoles élémentaires et des collèges pour échanger avec les élèves sur les signes et la prévention de COVID 19. Avec de l’eau et du savon, enseignantes, « Bajeunou gox » et relais, sous la supervision de l’inspecteur de l’éducation et de la formation Yaya Coly, ont procédé à des démonstrations de lavage des mains. L’extra muros est la stratégie adoptée par les acteurs et consiste à faire la leçon en plein air pour pouvoir regroupé le maximum d’élèves et leur permettre de suivre correctement les consignes sur les signes et la prévention du coronavirus.
Cette activité appuyée par l’Association Pencum Ndakarou, vise surtout à faire des élèves de véritables relais auprès des familles pour un changement de comportement, afin de barrer la route à bon nombre de pathologies y compris coronavirus.
L’inspecteur de l’éducation et de la formation de Guédiawaye, Yaya Coly, qui pilote les activités, se félicite de la démarche enclenchée par les femmes enseignantes et leurs partenaires. Il a rassuré que ces activités para scolaires et extra muros se tiennent régulièrement dans toutes les 41 écoles élémentaires et les 11 collèges publics.
P.C.NGOME/ M. Diallo /K. BA

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

L’image contient peut-être : 6 personnes

 

 

Laisser un commentaire