DIAMNIADIO : Université A. M. Mbow : «Le coût est passé de 5 à 60 milliards»

1
316

La sortie est signée du président du syndicat des architectes du Sénégal, Ousseynou Faye qui démonte les montages financiers du Pôle urbain de Diamniadio. Et des «incongruités» sur l’état d’avancement des travaux. Il relève d’emblée l’absence de voiries et réseaux divers. «Pour ce qui est de la nouvelle ville de Diamniadio, un plan d’aménagement a été établi et jusqu’à présent, il n’est pas encore exécuté, alors qu’on voit qu’il y a des immeubles qui sont presque finis. Aujourd’hui, est-ce qu’il y a un règlement d’urbanisme dans la ville de Diamniadio ?», s’interroge Ousseynou Faye dans le quotidien Lobservateur.

«Sur l’assainissement, poursuit-il, d’après ce que j’ai vu dans la presse, les plans ne sont pas encore livrés à cent pour cent. C’est donc un problème et c’est extrêmement grave, parce qu’on ne peut pas donner un ordre de service sans que tous les plans ne soient faits, sans que tous les bureaux de contrôle technique ne donnent leur avis pour avoir les garanties qu’il faut». Le président du syndicat des architectes du Sénégal de formuler une autre préoccupation, à savoir le chantier de l’université Amadou Makhtar Mbow, dont le coût a été estimé à 5 milliards avant d’être multiplié par onze.

«De cinq milliards de FCfa, le coût du projet a monté jusqu’à 60 milliards FCfa», et 12 milliards ont été décaissés depuis que les travaux ont démarré. «Aujourd’hui on constate que les travaux sont à l’arrêt et plus de 3 milliards FCfa n’ont pas été dépensés dans les travaux. Il y a un problème», alerte-t-il, non sans demander aux autorités de dire «comment ces dossiers sont montés pour éviter les inconvenances de l’Aibd. Nous interpellons le chef de l’Etat, parce que le peuple a besoin de savoir», exige Ousseynou Faye.

Source: seneweb

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici