L’Inspecteur d’académie de Diourbel, Seydou Sy, a fait part mardi de la nécessité d’adopter de bonnes pratiques permettant de doter de pièces d’état civil les élèves dès leur entrée dans les écoles publiques.


’’Il ne sera plus question de maintenir à l’école les élèves du C.I au CM2 sans état-civil. Il va falloir, dès l’année prochaine , développer les bonnes pratiques qui ont été enregistrées dans les départements de Mbacké et Bambey’’, a notamment dit M.Seydou Sy au terme de la visite des différents centres d’examen du CFEE .

Quelque 3116 candidats sont sans pièce d’identité dans la région de Diourbel.

Sur les 98 centres d’examen, 39 font l’option franco –arabe.

Le nombre de candidats au Cfee est 17.000 dont 10.000 filles.

Commentant ce chiffre, l’Inspecteur d’académie a estimé que ’’’le pari de la scolarisation des filles a été gagné au niveau de l’enseignement élémentaire’’.

M . Sy s’est dit satisfait du dispositif sécuritaire dans les centres d’examen.

Il a effecttué sa visite en compagnie de l’adjoint au gouverneur Sidy Sarr Dièye.

ID/OID/AKS
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici