Effets de campagne : Les élèves envoyés en vacances forcées.

0
410

Les majeures parties des établissements scolaires publics des régions de Kaolack et de Fatick sont en vacances inhabituelles. Ce, à cause de la campagne électorale qui boucle sa première semaine ce samedi. Dans ces localités, les profs ont déserté les salles de classe pour descendre sur le terrain. Même si les cours ne sont pas perturbés dans certains établissements par la campagne électorale, dans des écoles de quelques localités, à Kaolack et à Fatick, les professeurs ont désertés les salles de cours. Dans ces zones, les enseignants sont en plein dans la campagne électorale, imposant aux apprenants cette sorte de vacances forcées qui ne dit pas son nom. En tout cas, les élèves du collège de Tataguine situé dans la région de Fatick, ne disent pas le contraire. Avants dix heures tous les élèves sont dans les rues. Interpellés sur les raisons ces élèves indexent leurs professeures qui sont dans la campagne entre convoi et visite de proximités. A Kaolack leurs cours ne sont plus constants selon ces élèves du moyens même les élèves du primaire sont affectés par la campagne des enseignants des mesures qui peut répercutés sur les résultats des élèves mais de leurs heures d’apprentissages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici