Les inscriptions pour la rentrée prochaine ont déjà débuté dans certains établissements qui sont tous obligés d’avoir  un acte de déclaration de création et d’ouverture pour pouvoir fonctionner.

A l’approche de chaque rentrée scolaire, les ministères de l’Education de base et des Enseignements secondaires publient la liste des établissements scolaires interdits de fonctionner. Bien qu’interdits, certains réussissent malgré tout à fonctionner, déplorent des ONG comme d’Afric Avenir. Elles y voient la corruption qui sévit dans le secteur éducatif.