La lettre du Professeur Massamba GUEYE à kréppin Diatta

Mon cher Krépin,
Mon cher neveu, (certainement)
Mon cher lion,
Tant que tu feras crépiter ton talent, tu feras l’essentiel, et
Les caméras feront des gros plans sur toi parce que tu seras le meilleur.
Tant que tu continueras à te donner à fond pour ton continent et ton pays,
Les gens t’observeront et parleront de toi!
Qui pour t’encourager;
Qui pour te décourager;
Qui par humour;
Qui par amour;
Qui par haine;
Qui par dépit car tu auras battu son équipe;
Qui par bêtise car il ne sait pas ce qu’il fait ;
Qui par calcul car il cherche à te déconcentrer;
Qui par imitation des autres!
Au même moment, mon cher neveu ( même si je ne te connais que par ton talent),
Il y a ceux qui auraient aimé être célébrés comme toi mais qui ne le sont pas,
Ceux qui voulaient être à ta place mais qui n’en ont pas la chance,
Ceux qui t’aiment et qui aiment la beauté de ton talent!
La beauté de ton patriotisme africain!
La beauté de ton sourire candide!
La beauté de tes courses!
La beauté de tes dribbles!
La beauté de ton engagement juvénile!
Alors, cher Krépin, tu dois choisir ce qui est essentiel:
– rire avec ceux qui veulent rire;
– pardonner aux « méchant (e)s »;
– ignorer les « farceurs»;
– continuer à bien faire ton métier:
– t’attendre à tout !
Mon cher Krepin rit avec ceux qui rient.
Fait rire ceux qui t’aiment mais ne montre jamais que tu es touché car « touché-coulé »!
Ce qui compte certainement pour tous, c’est que tu es une chance pour ce pays et ce continent.
Tu as tout notre RESPECT !

Bon match et bonne CAN!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici