Ecole education

Les élèves et les enseignants ont répondu à l’appel… Le protocole sanitaire est respecté

Comme leurs camarades des autres localités du pays, les élèves ont arpenté les chemins de l’école hier, en banlieue de Dakar. Par petits groupes ou individuellement, ils ont rejoint leurs écoles, après plus de deux mois et 15 jours de congés imposés par la pandémie du coronavirus.

Le ministre de la Formation professionnelle, Dame Diop, a effectué une visite dans certains établissements relevant de son département. Il s’est rendu au complexe Maurice De Lafosse de Dakar et au Lycée Seydina Limamou Laye, à Guédiawaye (Banlieue de Dakar), pour s’enquérir du respect du protocole sanitaire. Le ministre Dame livre ses sentiments : «Je suis absolument satisfait de ce que j’ai vu en termes de respect du protocole sanitaire. C’était un défi que les autorités s’étaient fixées. Et elles l’ont réussi partout où nous sommes passés», se félicite-t-il.

Il a aussi magnifié le comportement des élèves qui ont respecté les gestes barrière, le protocole sanitaire. «C’est eux qui doivent être les porte-étendards de la lutte communautaire contre la Covid-19. Ils doivent se prémunir et être des acteurs actifs de la lutte communautaire», souligne M. Diop.

L’inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye englobe en son sein les deux départements qui portent les mêmes noms. Elle (l’IA) compte quatre inspections de l’éducation et de la formation (Ief). En dehors de Dakar c’est la plus grande académie avec 80.858 candidats (toute catégorie confondue) dont 2638 pour la formation professionnelle.

Selon l’inspecteur Gana Sène, les élèves et les enseignants ont répondu en masse. «Chez les élèves, nous avons un taux de 91% de présence et 88% de taux de présence les enseignants. Nous n’avons pas noté de problèmes, hormis dans deux à trois écoles privées», dit-il. Par ailleurs, Gana Sène a rassuré que l’IA de Pikine-Guédiawaye dispose d’un réservoir important de masques et de gèles. «Nous avons plus de 20 cartons de produits antiseptiques et plus de 2000 masques en réserve. Nous ne lésinerons pas sur les moyens pour respecter le protocole sanitaire», tonne M. Sène.

Laisser un commentaire