Le Lycée Seydina Limamou Laye a été créé en 1978 par le décret N° 78.456 du 19 Mai 1978. Il a initialement été abrité au Lycée Technique d’Industrie Maurice Delafosse pour l’année académique 1978-1979. C’est un Lycée d’EnseignementTechnique et Général implanté au quartier Ndiarème Limamou Laye, dans la ville de Guédiawaye, en banlieue dakaroise.
Le lycée est construit sur une superficie de 40.000 m2 dont 12.450 m2 occupés par les bâtiments. Le reste est réservé aux routes, aux passages piétonniers, aux zones de parking et aux espaces verts. Le personnel enseignant, pour les premières années, était constitué en grande majorité de coopérants français particulièrement dans les matières scientifiques et techniques. Il préparait les élèves aux baccalauréats des séries A, B, C, D, E, F1, F2, F3, et F4. En 1981, le Lycée Seydina Limamou Laye comptait 1.600 élèves, 112 professeurs et 64 membres de personnel non enseignant.
La création de ce lycée était, à l’origine, motivée par le souci de satisfaire la trop forte demande scolaire des populations de la banlieue, qui n’avaient pas de structures éducatives du second cycle ni de structures d’Enseignement technique et de Formation professionnelle. Les élèves étaient alors obligés de parcourir de longues distances pour pouvoir continuer les études dans les lycées d’Enseignement général ou d’Enseignement technique de Dakar. Les conséquences étaient les abandons massifs ou les contre-performances, sachant qu’ils sont issus de familles défavorisés ne pouvant pas faire toujours face aux multiples problèmes, particulièrement celui récurent du transport. Il faut noter à ce niveau, le rôle important joué par Monsieur Kabirou MBODJI, le Député-Maire de la ville de Pikine d’alors, pour la création de cet établissement.
Baptisé à l’occasion de son inauguration le 7 juin 1979 par Abdou Diouf, Premier Ministre du Sénégal et le Khalife Général des Layènes, conformément au décret numéro 79.516 du 7 juin 1979, il s’appellera désormais Lycée Seydina Limamou Laye. Le 10 Octobre de la même année, le lycée sera ouvert pour accueillir ses premiers élèves dans ses nouveaux locaux.
Etablissement public d’enseignement secondaire général, technique et de Formation professionnelle, le lycée Seydina Limamou Laye, depuis sa création, s’est toujours distingué sur le plan des résultats aussi bien au baccalauréat qu’au Concours général. Egalement, les Clubs remportent régulièrement des prix dans différents concours et manifestations. C’est le cas du CLAP (Club de Littérature, d’art et de Philosophie) qui a remporté le 1er prix au Concours des journaux de lycée des deux dernières années. La Troupe théâtrale, le Club d’anglais, le Club de portugais… ont aussi été honorés.
C’est dire que le lycée Seydina Limamou Laye mérite sa renommée et son statut de lycée d’excellence. Définissant les objectifs à l’occasion de l’Assemblée générale de rentrée d’octobre 2010, le Proviseur M. Mbaye SARR confiait à l’assistance : « Notre credo c’est l’excellence. Et comme tout le monde le sait, appartenir à un Lycée d’excellence donne une valeur partagée par tous les acteurs de ce Lycée. Cette valeur va accompagner nos élèves comme plus-value tout le long de leur vie active. Mais, cette valeur, il faut la conserver, la défendre, la protéger, l’améliorer et la rendre plus visible. »
Du fait de la double vocation des enseignements du lycée (général, technique et professionnel), le lycée Seydina Limamou Laye est administré par un Proviseur, mais la gestion des enseignements est confiée à ses collaborateurs : un Censeur responsable de l’Enseignement général et un Directeur des Etudes, responsable de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Ces administrateurs du lycée, sont des enseignants chevronnés ayant engrangés plus de vingt (20) ans d’expérience dans l’Enseignement secondaire.

SOURCE: XALIMA.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici