COMMUNIQUÉ

Education : Plus de mille nouveaux bacheliers non orientés au Sénégal (porte parole)

Le président du collectif des nouveaux bacheliers du Sénégal, Souleymane Diouf, a soulevé la question de l’orientation et de la plateforme Campusen qui a été créée à cet effet lors d’un entretien avec le quotidien l’AS. Souleymane Diouf dénonce une certaine défaillance de la plateforme qui a rendu impossible l’orientation de plusieurs nouveaux bacheliers. Ces failles sont combinées à d’autres facteurs soulignés par Monsieur Diouf.

Campusen présenterait des failles

C’est plus de mille nouveaux bacheliers qui n’ont pas été orientés pour des raisons liées aux défaillances de la plateforme Campusen, mais aussi à la question de l’accès à internet pour certains qui n’ont pas pu terminer le processus d’inscription car ne disposant pas de connexion. D’autres étudiants seraient victimes d’erreur lors de la procédure d’inscription sur la plateforme précise le président du collectif.Cette situation est mise en avant dans une période très difficile pour les responsables de l’éducation supérieure. En effet, plusieurs milliers d’étudiants fréquentant les écoles privées ont du rejoindre les facultés publiques suite à une mésentente entre les établissements privés et le gouvernement qui présente des retards de paiements.

Laisser un commentaire