Certains des créateurs de la technologie et des applications qui dominent tant notre vie quotidienne semblent déterminés à les tenir à l’écart de leurs propres enfants.

 
 

Parmi la génération des entrepreneurs de la Silicon Valley qui ont fondé les plus grandes sociétés de technologie du monde, beaucoup sont en train de devenir eux-mêmes parents, et certains d’entre eux limitent ouvertement l’accès de leurs enfants aux outils dont beaucoup d’entre nous sont accros.

Le regretté fondateur d’Apple, Steve Jobs, a admis en 2011 que lui et sa femme, Laurene Powell, avaient limité le nombre d’outil numériques que leurs enfants pouvaient utiliser à la maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici