Actualité Université

PROCÉDURE D’ADMISSION DES NOUVEAUX BACHELIERS DANS LES UNIVERSITÉS

PROCÉDURE D’ADMISSION DES NOUVEAUX BACHELIERS DANS LES UNIVERSITÉS

Depuis 2013, l’accès aux établissements d’enseignement supérieur (qui habituellement sélectionnaient les étudiants de première année sur dossier), se fait maintenant via la plateforme CAMPUSEN suite à une demande d’admission en ligne sur : www.campusen.sn.

CAMPUSEN permet aux nouveaux bacheliers sénégalais de demander une orientation parmi les formations proposées par les différentes universités du Sénégal. La constitution du dossier se fait totalement en ligne, en toute simplicité et rapidité.

À la suite de la validation de leur orientation, les bacheliers (sénégalais comme étrangers) auront le privilège d’être orientés dans un des établissements publics (les deux premières listes) ou privés d’enseignement supérieur du Sénégal.

Ils disposeront d’un nombre de jours fixé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour s’acquitter de leurs droits d’inscription avant de se rapprocher des facultés ou UFR afin d’accomplir les inscriptions administrative et pédagogique.

Comment s’inscrire?

La procédure se résume en plusieurs phases que sont :

  • la création du compte du bachelier ;

  • le choix des formations dans les universités ;

  • le tri de la sélection selon l’ordre de préférence ;

  • la sauvegarde du dossier de demande d’admission.

À la phase “choix des formations”, il est recommandé de solliciter l’accompagnement et l’assistance technique du Psychologue -conseiller qui est un spécialiste de l’information et de l’Orientation scolaire et professionnelle.

Comment s’acquitter de ses droits d’inscription ?

Après la publication des listes par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, les bacheliers qui ont été orientés doivent procéder au paiement de leurs droits d’inscription sous peine, au-delà du délai imparti, de perdre leur orientation.

À la réception de l’email et du SMS qui annoncent le début de la procédure, chaque bachelier sénégalais orienté dans une université publique doit se rendre auprès d’un des prestataires de transfert d’argent agréés par l’État pour s’acquitter de ses droits d’inscription.

Arrivé au niveau d’un de ces prestataires, le bachelier doit fournir son numéro d’Identifiant Nationale de l’Étudiant (INE) qu’il a reçu lors de son inscription sur Campusen et la somme de 25 000 FCFA qui constitue les droits d’inscription en Licence dans les universités publiques sénégalaises depuis 2013 plus 500 FCFA pour les frais de transfert.

Il lui sera remis ensuite une quittance de paiement avec le numéro de la transaction qu’il gardera soigneusement, car il devra après se connecter à son compte sur Campusen afin d’y saisir les informations sur le paiement de ses droits d’inscription.

Pour les établissements d’enseignement supérieur (écoles, instituts, etc.) du Sénégal qui recrutent par voie de concours, test ou entretiens, les procédures habituelles d’admission sont maintenues.

Cependant, il est fortement recommandé aux nouveaux bacheliers qui envisagent de passer les tests ou de faire les concours d’entrée, de s’inscrire quand même sur la plateforme Campusen. Cela pourrait leur permettre d’être orienté ultérieurement par l’État dans un établissement d’enseignement supérieur public ou privé en cas de non sélection.

Les bacheliers étrangers (marocains, camerounais, etc.) doivent quant à eux se rendre dans les agences Ecobank pour payer leurs droits d’inscription.

Les 25 000 FCFA de droits d’inscription en Licence concernent les bacheliers sénégalais et les ressortissants des pays de l’UEMOA, de la Guinée, de la Mauritanie, de la Gambie, du Cap-Vert, des Comores, d’Haïti et ceux dont les pays ou les organismes ont des accords avec le Sénégal ou les institutions d’enseignement supérieur notamment le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte et le Soudan (Arrêté n015.01.2015 modifiant certaines dispositions de l’arrêté n017072 du 18 octobre 2013 fixant les taux des droits d’inscription au niveau des établissements publics d’enseignement supérieur).

Les droits d’inscription en Licence passe à 200 000 FCFA pour les bacheliers ressortissants des pays hors UEMOA et sans accords de coopération avec le Sénégal.

Attention : Avant de démarrer la procédure Campusen, il faudra obligatoirement disposer d’une adresse électronique (Gmail) et de numéros de téléphone portable fonctionnels. Pour de plus amples informations sur la procédure et les différentes étapes consultez le site CAMPUSEN : www.campusen.sn.

Laisser un commentaire