APPEL À CANDIDATURES Emplois

Recrutement d’un Chargé de projet à l’IUCN

IUCN recrute un Chargé de projet

Contexte

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est une union de Membres composée de gouvernements et d’organisations de la société civile. Elle offre aux organisations publiques, privées et non-gouvernementales les connaissances et les outils nécessaires pour que le progrès humain, le développement économique et la conservation de la nature se réalisent en harmonie. Créée en 1948, l’UICN s’est agrandie au fil des ans pour devenir le réseau environnemental le plus important et le plus diversifié au monde. Elle compte avec l’expérience, les ressources et le poids de ses 1300 organisations Membres et les compétences de plus de 13 000 experts. Elle fait aujourd’hui autorité au niveau international sur l’état de la nature et des ressources naturelles dans le monde et sur les mesures pour les préserver. Les experts de l’UICN sont regroupés en six Commissions, dédiées à la sauvegarde des espèces, au droit de l’environnement, aux aires protégées, aux politiques économiques et sociales, à la gestion des écosystèmes, et à l’éducation et la communication.

En réponse aux impacts du changement climatique, spécifiquement sur la question de la salinisation des terres, le Sénégal a bénéficié du projet « accroitre la résilience des écosystèmes et des communautés par la restauration des bases productives des terres salées », financé dans le cadre du Fonds Vert pour le Climat (FVC) pour une enveloppe de 8, 16 millions USD (environ 4 milliards CFA) dont 546 000 USD (273 millions FCFA) de co-financement de l’Etat du Sénégal (Institut National Pédologique) pour une durée de quatre (4) années (2020-2023).

Le projet vise à assurer une prévention efficace des risques de salinisation des terres dus au changement climatique et à développer des mécanismes appropriés pour réduire et gérer les terres salées affectées par la salinité ; l’objectif ultime étant d’améliorer la fertilité des terres et par conséquent la sécurité alimentaire ainsi que la rentabilité économique et financière.

Le projet s’inscrit en droite ligne de l’Axe 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE) pour la période 2014-2018 intitulée « Capital humain, protection sociale et développement durable » qui met l’accent sur la nécessité « d’intégrer les principes du développement durable dans les politiques nationales et d’inverser la tendance observée contre la perte des ressources environnementales » en « assurant un équilibre entre le développement des activités de production et la gestion environnementale ». Il s’articule également à la Lettre de politique Sectorielle de l’environnement et des ressources naturelles (LPSERN) ; la Stratégie nationale de gestion durable des eaux de ruissellement et de lutte contre la salinisation des sols ; le document de politique de développement agricole, la Politique de développement de l’élevage et le Plan national de développement de l’élevage ; la Lettre de politique de développement de la pêche, le plan d’action pour le développement de la pêche et le plan opérationnel pour le développement de l’aquaculture ; la loi d’orientation agro-sylvo-pastorale et la politique de l’eau.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, le Centre de Suivi Ecologique (CSE), entité nationale de mise en œuvre (NIE) du FVC et bénéficiaire du financement, a signé un accord subsidiaire avec l’UICN relatif à l’exécution de la composante 1 du projet. L’objectif de cette composante du projet est de renforcer le cadre institutionnel et stratégique par l’intégration du changement climatique dans les plans de développement, la mise en place de mécanismes de coordination et l’établissement d’une base de connaissances solides. Le projet interviendra dans les départements de Fatick (Communes de Diouroup et Loul Sessène) et de Foundiougne (Communes Djilor, Toubacouta, Keur Samba Guèye et Diossong).

Afin d’en assurer l’exécution efficace de la composante 1, l’UICN recrute un Chargé de projet à temps partiel.

Descriptif du poste

Responsabilités générales

Placé sous la supervision directe du Chef de Programme de l’UICN au Sénégal et en étroite collaboration avec le Centre de Suivi Ecologique (CSE), le Réseau Africain pour le Développement Intégré (RADI) et l’Institut National Pédologique (INP), le Chargé de Projet sera responsable de la gestion technique, administrative et financière et la conduite de l’ensemble des opérations de mise en œuvre du projet. Il sera également responsable du maintien et de la création des synergies avec les autres intervenants sur terrain, et devra contribuer de manière significative à la mobilisation des ressources de co-financement du projet et du suivi de la mise en œuvre des contrats avec les prestataires. Il sera garant de la mise en place et de l’opérationnalisation d’un système de suivi, d’évaluation et de capitalisation/apprentissage efficace des résultats du projet. Le poste requiert à la fois de la flexibilité, de la rigueur dans la gestion de cycle de projet, ainsi que de fortes qualités interpersonnelles, des capacités de négociation, de dialogue et de leadership dans la conduite de processus de collaboration multi-acteurs.

Le poste est à temps partiel (50% du temps de travail du Chargé de Projet).

Tâches spécifiques

  • Conduire l’ensemble des opérations de mise en œuvre du projet, y compris la gestion technique, administrative et financière ;
  • Elaborer les documents de planification et de programmation du projet : cadres des résultats et des ressources, plans de travail trimestriels et annuels budgétisés et axés sur les résultats, etc. ;
  • Contribuer à la mise en place et au fonctionnement du système de suivi-évaluation du projet par la collecte et l’analyse des données produites ainsi que la capitalisation des enseignements et leçons apprises du projet ;
  • Appuyer la mise en place et le suivi efficace des contrats avec les partenaires pour la mise en œuvre réussie du projet ;
  • Servir de liaison avec les programmes globaux de l’UICN en rapport avec les stratégies d’adaptation basées sur les écosystèmes et la Liste Rouge des Ecosystèmes ;
  • Participer à la formulation du programme conjoint de renforcement des capacités des acteurs en matière de prévention et de gestion durable des terres ;
  • Développer des partenariats stratégiques avec les services techniques et les organisations locales ;
  • Contribuer à la mobilisation de co-financements, à travers le développement de protocoles d’accord avec les autres partenaires sur le terrain et/ou la formulation de nouvelles initiatives ;
  • Rédiger des rapports de suivi trimestriels, semestriels et annuels ;
  • Superviser sur le terrain la mise en œuvre et le suivi des activités du projet ;
  • Animer des ateliers de formation, de mobilisation sociale et autres réunions techniques de travail ;
  • Faire les autres tâches qui seront demandées par le superviseur direct.

Veuillez noter: Les TDR ci-dessus contiennent les principales responsabilités et fonctions de ce poste. Cependant, dans un environnement en constante évolution d’une organisation telle que l’UICN, les membres du personnel devraient faire preuve de souplesse dans leur approche du travail et être disposés à entreprendre d’autres tâches qui leur sont raisonnablement attribuées mais qui ne font pas partie de leur mandat habituel. Là où une tâche devient une partie intégrante des responsabilités du membre du personnel, les termes de référence devraient être modifiés en consultation entre le membre et l’unité RH. N’importe lequel des trois peut lancer la consultation.

Qualifications et compétences exigées

  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire niveau Maitrise ou Master dans des disciplines impliquant les domaines ci-après : Sciences et gestion de l’environnement, Gestion des ressources naturelles en rapport avec le changement climatique, Droit de l’environnement et politiques environnementales, ou dans toute autre discipline pertinente ;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins 7 ans avec responsabilité en gestion et/ou coordination de projets ou programmes dans le domaine de l’adaptation au changement climatique, de la résilience, de la sécurité alimentaire et de la gestion durable des terres en général ;
  • Avoir une parfaite maitrise des outils d’intégration des stratégies d’adaptation dans les instruments de planification du développement local ;
  • Disposer d’une expérience avérée en matière de conduite de processus de production et de gestion des connaissances sur les risques climatiques liés à la salinité et à l’érosion des sols ;
  • Disposer d’une expérience avérée sur la mise en œuvre des approches d’adaptation basées sur les écosystèmes en matière de gestion durable des terres ;
  • Avoir une connaissance du système de décentralisation et de gouvernance locale au Sénégal ;
  • Avoir une expérience avérée dans la conduite d’initiatives de réseautage impliquant les décideurs nationaux et locaux ;
  • Avoir une connaissance des plateformes nationales sur la sécurité alimentaire et la résilience ;
  • Avoir une expérience avérée dans la gestion d’équipes multidisciplinaires et multiculturelles ;
  • Disposer de connaissances sur les procédures administratives et financières dans la conduite des projets financés par le Fonds Vert Climat. La bonne maîtrise des procédures administratives et financières de l’UICN serait un atout ;
  • Démontrer d’excellentes capacités de rédaction, synthèse et communication ;
  • Avoir la capacité à travailler sous pression et être flexible ;
  • Avoir une connaissance avérée de la zone d’intervention du projet.

Candidatures

Les personnes intéressées sont priées de postuler par le biais du « Système de gestion des ressources humaines », en ouvrant l’annonce de poste vacant et cliquant sur le bouton « Apply ».

Chaque candidat(e) doit créer son propre compte dans le système. Aucune postulation ne sera acceptée aprés la date de clôture. Les candidatures sont recevables jusqu’à 24h00 en Suisse (GMT + 1h / GMT + 2h pendant la période d’heure d’été, DST). Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront personnellement contactés pour participer aux entretiens.

D’autres postes vacants sont annoncés sur le site web de l’UICN: http://www.iucn.org/involved/jobs/

À propos de l’UICN

L’UICN est une union de Membres composée de gouvernements et d’organisations de la société civile. Elle offre aux organisations publiques, privées et non-gouvernementales les connaissances et les outils nécessaires pour que le progrès humain, le développement économique et la conservation de la nature se réalisent en harmonie.

Créée en 1948, l’UICN s’est agrandie au fil des ans pour devenir le réseau environnemental le plus important et le plus diversifié au monde. Elle compte avec l’expérience, les ressources et le poids de ses plus de 1300 organisations Membres et les compétences de ses plus de 10 000 experts. Elle est l’un des principaux fournisseurs de données, d’évaluations et d’analyses sur la conservation. Sa taille lui permet de jouer le rôle d’incubateur et de référentiel fiable de bonnes pratiques, d’outils et de normes internationales.

L’UICN offre un espace neutre où diverses parties prenantes – gouvernements, ONG, scientifiques, entreprises, communautés locales, groupes de populations autochtones, organisations caritatives et autres – peuvent travailler ensemble pour élaborer et mettre en œuvre des solutions pour lutter contre les défis environnementaux et obtenir un développement durable.

Travaillant de concert avec de nombreux partenaires et soutiens, l’UICN met en œuvre un portefeuille vaste et divers de projets liés à la conservation dans le monde. Associant les connaissances scientifiques les plus pointues et le savoir traditionnel des communautés locales, ces projets visent à mettre un terme à la disparition des habitats, à restaurer les écosystèmes et à améliorer le bien-être des populations.

http://www.uicn.org/fr
https://twitter.com/IUCN/

Détails du poste

Date d’entrée prévue: 1. mai 2020
Type de contrat: Determiné (12 mois avec possibilité de renouvellement)
Date limite: 21. avril 2020

Laisser un commentaire