Actualité

Ressources naturelles : ’’Siggil Jiggen’’ préconise un prélévement en faveur de l’éducation des filles

La présidente du Réseau ’’Siggil Jiggen’’ Safiétou Diop a préconisé mardi à Dakar le prélèvement d’un pourcentage sur les recettes tirées des ressources en pétrole et en gaz pour financer l’éducation et la santé des filles et des femmes.
’’Il faut une loi pour octroyer un pourcentage de la manne financière des ressources naturelles du pays à l’éducation et à la santé des femmes et des filles en vue de rectifier les inégalités dans ces domaines et d’assurer un développement durable sur la base d’une autonomisation des femmes et des filles’’, a-t-elle dit lors d’une conférence sur la campagne ’’Deliver for Good’’.
 
Les 52 % de femmes constituent ’’une force active qui doit se retrouver dans les revenus de l’exploitation gazière et pétrolière pour mieux participer au développement du pays”, a dit Mme Diop.
 
Ces ’’nouvelles ressources additionnelles ne doivent pas laisser en rade les femmes et particulièrement les filles”, a-t-elle poursuivi.
 
“Le peuple sénégalais, les autorités sénégalaises, les citoyens et les citoyennes doivent commencer une réflexion pour consacrer une partie des ressources naturelles pour financer les gaps en éducation et santé”, a indiqué Mme Diop.
 
La campagne de communication de la coalition “Deliver For Good”, lancée le 2 mai 2019 pour une durée de cinq ans, “veut orienter le plaidoyer vers cette problématique” au Sénégal.
 
Dirigée au Sénégal par le Réseau ’’Siggil Jiggen’’ et Energy4 Impact, cette campagne met l’accent sur la prise en compte du genre dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable.
 
aps.sn

Laisser un commentaire

Translate »