Le Centre culturel régional de Kaolack vient de clôturer, ce samedi 26 janvier, 4 jours d’atelier de formation en Sons et Lumière au profit de 21 jeunes issus de 3 régions du centre.

Selon l’initiateur Ameth Sow, patron des Studios Sine Saloum, « les jeunes issus de Kaolack, Fatick et Diourbel ont bénéficié d’une session de recyclage sur les techniques de sonorisation, d’organisation de scènes et de plateaux avec l’appui du ministère de la Culture à travers le Fond d’Appui aux Cultures Urbaines ( FDCU) », a-t-il rappelé.

Le porte parole des jeunes formés a lancé un message aux autorités. « C’est un appel que nous lançons au ministère pour que de telles formations soient pérennisées, et qu’elles soient organisées tous les 6 mois afin de nous permettre nous, techniciens, d’avoir des mises à niveau primordiales dans notre métier qui est en perpétuelle mutation », a-t-il expliqué.

Rappelons qu’en marge de la session, le fonds qui intervient à Kaolack depuis 2018 a contribué à la mise en oeuvre d’un panel qui avait comme thème : « Rôle des artistes dans la lutte contre le terrorisme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici