Le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann a informé à l’occasion de sa conférence de presse, tenu ce jeudi après-midi que le gouvernement a décidé d’orienter l’ensemble des nouveaux bacheliers de l’année 2019 dans les établissements publics de l’enseignement supérieur.

Il s’agit pour le Ministre d’une volonté du gouvernement de réduire la facture très salée due aux établissements privés de l’enseignement supérieur qui accueillent depuis quelques années des étudiants sous la charge de l’Etat. « Conformément à la décision du gouvernement d’orienter l’ensemble des nouveaux bacheliers 2019 dans les établissements publics de l’enseignement supérieur, à ce jour, sur les 57 130 nouveaux bacheliers, 52 221 ont déjà effectués leur inscription sur la plateforme Campusen », informe le Ministre.

L’initiative, prévient-il, vise à permettre aux Université et établissements publics de recevoir l’ensemble des nouveaux bacheliers. Le gouvernement, indique-t-il, s’est engagé à mettre en œuvre dans les meilleurs délais les actions suivantes : terminer l’ensemble des infrastructures, relatives au programme d’extension des Universités, terminer la construction et l’équipement de 100 laboratoires scientifiques, terminer et réceptionner 7 Eno (espaces numériques ouverts).

Et, le ministère de l’Enseignement supérieur s’engage à mettre à la disposition des universités et établissements publics d’enseignement supérieur, 200 postes d’enseignants. Le ministère va construire et équiper 200 nouveaux bureaux pour les enseignants dans nos universités au courant de l’année 2020.

En conclusion, il a promis de finaliser et d’équiper les amphithéâtres en cours de construction à l’Université Assane Seck et, à l’université Gaston Berger de Saint-Louis.

leral.net

1 COMMENTAIRE

  1. Cette décision du ministre de l’enseignement supérieur d’orienter tous les bacheliers peut amoindrir les dépenses à court terme mais risque de causer d’énormes problemes concernants les enseignements et apprentissages. Depuis l’époque marie tew niane on orientait des bacheliers dans le privé pour désengorger les universités publics et pour une meilleur qualité de l’enseignement. Entre temps il y’a assez d’infrastructures créés pour accueillir la totalité des bacheliers. On a bien bien système LMD donc il n’est pas raisonnable d’avoir un nombre pléthorique d’étudiant dans les classes surtout si on pense à l’encadrement dans les mémoires de master.En plus l’État prend cet acte pour économiser de l’argent et il peut pas oublier que ce bachelier aura une bourse il sera nourrit dans le campus ,soigné et il va couter un budget énorme. Dans toutes les universités les étudiants ont des probles de logements et l’État n’a pas travailler en amont avant de prendre cette décision. Je suis pour une éducation pour tous et en meilleur qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici