Ucad : le Coud annonce une plainte sur le dos des étudiants

0
275

Le centre des oeuvres universitaires de Dakar en a après les étudiants. En effet, ces étudiants dont le Coud parle seraient des membres de la faculté des lettres et sciences humaines et réclameraient leur quotas dans l’attribution des chambres. Etant devenu une coutume de s’en prendre aux biens publics quand il s’agit de manifester, ce groupuscule d’étudiants a envahi les locaux du Coud en saccageant leur bureaux. Pour situer les responsables de cet acte, une plainte va être déposée selon un des responsables dudit centre.

Ces derniers qui seraient membres de la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop réclament leur part des quotas de chambres réservées comme l’indiquent les règles aux amicales issues des élections des facultés, écoles et instituts de l’université. 

 « C’est un petit groupe d’étudiants de la faculté des Lettres se réclamant de l’opposition qui s’est attaqué au Coud pour revendiquer leur part dans le quota des chambres affectées à ladite faculté », a indiqué le chef du département de la gestion des cités universitaires, Khalifa Ababacar Diagne. Il précise que le Coud va saisir la justice d’une plainte pour que les responsabilités soient situées. 

Concernant les dégâts occasionnés, la hiérarchie du Coud déclare avoir saisi un huissier pour le constat avant le dépôt de la plainte. Selon le président des amicales des écoles et instituts de l’Ucad, Diène Ngom, ces étudiants ont commis une faute car « les règles universitaires indiquent que seuls les groupes d’étudiants qui ont remporté les élections dans les amicales ont droit à piloter l’attribution des chambres universitaires dans les différents campus ». « Ils ne sont pas en règle », estime Diène Ngom. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici