En grève depuis lundi, les étudiants de l’UT (Université de Thiès) ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Après avoir décrété 72 heures de grève, ils ont brûlé des pneus le long de l’université pour réclamer le départ du directeur du Coud, Moustapha Guéye. Joint au téléphone, un étudiant fait état des conditions pitoyables dans lesquelles ils vivent depuis des mois.

« L’université se trouve en plein milieu de nulle part et l’infirmerie n’a ni médecins, ni médicaments. La nourriture est loin d’être bonne et les matelas sont dans un piteux état. Nous réclamons le départ de Moustapha Gueye », dit-il.

Au moment où nous couchons ces lignes, de violents affrontements ont lieu entre étudiants et forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici