Actualitéseducation

EDUCATION-HUMEUR / Diourbel : des enseignants en débrayage, mardi, pour dénoncer l’agression de leur collègue

Le syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire du Sénégal (SAEMSS) et le cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (Cusems) vont observé un débrayage mardi à partir de 9 heures pour dénoncer l’agression de leur collègue en service au collège d’enseignement moyen (CEM) de Keur Gou Mack.

Dans un communiqué conjoint, ”les syndicalistes disent exprimer leur total soutien et leur entière disponibilité à Babacar Sédar Diam dans cette épreuve”, demandant à tous les enseignants du moyen secondaire du département de Diourbel ”d’observer une journée de débrayage le mardi 28 mai 2024 à partir de 9 heures”.

L’agression de leur collègue Babacar Sédar Diam, professeur de lettres et d’histoire et géographie (LHG) au CEM Keur Gou Mack de Diourbel, ”par des individus bien identifiés et de surcroît dans son établissement constitue au-delà de la flagrante violation de l’espace scolaire, un outrage au corps enseignant dans l’exercice de ses fonctions”, ont-ils fait valoir.

Pour ces syndicalistes, ”l’école doit rester un sanctuaire de paix, de tranquillité et de sécurité pour permettre à chaque membre de la communauté scolaire, en l’occurrence l’enseignant de trouver les meilleures conditions d’assurer sa mission de transformation de la société par la formation de citoyens modèles (…).”

De même, ils condamnent ”avec fermeté cet acte de violence, indigne, inacceptable et totalement en déphasage avec les valeurs de respect et de sécurité”. Des valeurs qu’ils s’efforcent de ”promouvoir au sein” de leurs établissements.

Les enseignants du moyen secondaire du département de Diourbel lancent un appel aux autorités compétentes à “prendre les mesures nécessaires pour que de pareils actes ne se reproduisent plus jamais et que la sécurité des enseignants et de tout le personnel scolaire soit garantie afin de mieux servir à former le citoyen modèle qui portera le Sénégal de l’avenir”.

MS/ASB/OID

PARTAGER

Laisser un commentaire